Le phénomène youngtimers spéculation ou passion ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le phénomène youngtimers spéculation ou passion ?

Message par Thierry92 le Mer 11 Mai - 12:16



Les youngtimers déchaînent les passions. Les médias télévisés en font des reportages et la réussite de la revue Youngtimers fait exception dans le contexte morose de la presse écrite. Mais quelles sont les raisons de ce succès? Faut il craindre la spéculation autour des youngtimers? Quel est leur avenir?

Les youngtimers un phénomène de passionnés

Les youngtimers passionnent de plus en plus de monde: les quarantenaires désireux de retrouver les voitures dont ils rêvaient dans leur jeunesse, les bricoleurs qui aiment pouvoir mettre les mains dans un moteur sans électronique, ceux qui souhaitent rentrer dans le monde de la collection sans pour autant dépenser des fortunes, les plus jeunes qui se découvrent une passion pour des voitures plus charmantes que les récentes.

Il n’est d’ailleurs pas rare de rencontrer des passionnés qui possèdent plusieurs youngtimers, attention au virus de la young! On pourrait presque dire qu’il s’agit d’un phénomène de société.

Faut il craindre la spéculation ?

Les cotes sont en hausse notamment pour les modèles les plus recherchés. Normal me direz-vous puisque la demande est forte. Mais est-ce bien raisonnable de voir des prix de vente atteindre 12 000 euros pour une 205 GTI ou une BMW 316 ? Et ce n’est pas mieux pour les « petits prix » : des Visa et autres petites voitures populaires à plus de 2 000 euros ou encore des modèles qui restent très courants présentés comme étant de collection alors qu’il y a une énorme restauration à faire dessus.

Dans le cadre de la collection payer très cher pour un modèle d’exception proche du neuf et entièrement d’origine peut se comprendre (bien que je ne cautionne absolument pas). J’admet tout à fait qu’un professionnel soit plus cher, c’est normal il a besoin de sa marge pour vivre. Mais qu’un particulier soit encore plus cher là je me permet, pour une fois, de pousser un coup de gueule.

L’achat d’une ancienne ne vaut que le prix que l’on veut bien accepter, on n’est donc pas obligé de payer fort. Mais le problème est bien réel car les vendeurs imaginent détenir de l’or à la place d’une carcasse d’acier bien souvent rouillée… Il devient donc de plus en plus difficile de s’acheter une youngtimer à moindre coût. Cela fait déjà plus de 5 ans que des prix ubuesques sont apparus pour des 2cv et cela ne s’arrange pas.

Nous avons donc à craindre que les prix de vente ne baissent pas. Ajoutons à cela que nous ne sommes pas aidés par les cotes des revues spécialisées qui sont bien au-dessus de la réalité. Nous vous conseillons donc de vous tourner vers notre cote des youngtimers qui est bien plus réaliste et ouverte à la discussion.

Quel avenir pour les youngtimers ?

L’avenir n’est pas tout rose pour nos youngtimers. En effet la mairie de Paris va les interdire de rouler à partir du 1er Juillet 2016 (voir notre article à ce sujet). Pour l’instant c’est à Paris que cela se passe mais quid des autres grandes villes demain?

Un autre grand sujet est celui de la place des youngtimers dans le monde de la collection. Elles ne font pas l’unanimité et leur place n’est pas encore reconnue par « les anciens » de la voiture de collection. Pourtant le monde des youngtimers est ouvert, sympathique et pas obtus à certaines marques ou modèles. Mais nous pouvons gager qu’avec le temps cela va s’améliorer.

Le phénomène youngtimers est rapidement devenu un mouvement d’ampleur. Celui-ci continuera s’il trouve un juste milieu entre raison et passion, permettant ainsi au plus grand nombre de se faire plaisir. Et plus on sera de fous et mieux ce sera!

_________________
Ford Granada MkII V6 2.8 litres Ghia 15/01/1981
avatar
Thierry92
modérateur
modérateur


https://www.charron-auto-retro.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le phénomène youngtimers spéculation ou passion ?

Message par pat33 le Mer 11 Mai - 20:50

C'est bien resumé
Mais pour ma part youngtimer ou plus ancien le monde de l'auto et moto de collection rassemble de plus plus de guignol qui achete leur auto comme un investissement bienvenue sans peu ou quasi aucune passion reel

Bilan les yeux brillent moins dans les discussions et presque toute ne roule que pour des sorties d'anciennes et c'est tout

Personnellement je me place a part et je prend de plus en plus d'ecart de ce monde la , pour moi c'est une philosophie du quotidien un rejet du moderne une passion d'enfant drunken

C'est aussi pour ça que j'ai crée ce forum car c'est pas avec une granada ou une scorpio qu'on vas s'enrichir , de fait celle ci n'attire que ceux qui ont une reel valeur de leur passion denué d'idée de profit
avatar
pat33
Administrateur
Administrateur


http://granada.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le phénomène youngtimers spéculation ou passion ?

Message par Thierry92 le Mer 11 Mai - 21:31

Tout à fait Patrick et pour ma part je roule en ancienne au quotidien et j'en suis ravie. Very Happy

_________________
Ford Granada MkII V6 2.8 litres Ghia 15/01/1981
avatar
Thierry92
modérateur
modérateur


https://www.charron-auto-retro.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le phénomène youngtimers spéculation ou passion ?

Message par Laurent le Jeu 12 Mai - 10:59

D'accord avec vous . C'est la passion qui prime , et le fait de rouler autrement en se faisant plaisir . Et ce n'est pas avec une Ford "populaire " que l'on va devenir riche ... Laughing
avatar
Laurent


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le phénomène youngtimers spéculation ou passion ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum